Les racines de l'identitée européenne


Les racines de l'identitée européenne

CHF 35.00
Preis inkl. MwSt., zzgl. Versand


Le Livre:

Quelle Europe au XXI siècel ?

Monstre administratif ou ferment de civilisation ? Ensemble impuissant à faire respecter les droits de l’homme sur son propre continent ou facteur de paix et de développement ? Voie de déclin ou source de renaissance ? Des Réponses que l’avenir apportera vont dépendre les perspective d’indentité que l’Europe aura su promouvoir. D’où l’importance de mesurer, de connaître et d’apprécier les divers aspects de l’identité européenne.
À cette fin, l’ouvrage examine les indentités nationales de différents pays européens et met en lumière les liens entretenus avec l’indentité européenne, elle même analyseé aux plans historiques, géographiques, politiques, philosophiques, socio-psychologiques et sociodémographiques. Ce volume a bénéficié de la collaboration de vingt-trois auteurs de quinze nationalités différentes ; il propose une connaissance approfondie des racines de l’indentité européenne et permet de saisir quels sont pour l’avenir les enjeux de civilisation sur le vieux continent.

Quels enseignements pour la Suisse ?

Ce livre n’a pas été conçu pour la Suisse, on s’en doute, mais il apporte deux enseignements précieux dans les débats actuels autour de l’Europe, l’un historique, l’autre politique. Sur le plan de l’histoire et des idées, on constate – une fois de plus – l’imbrication presque fondamentale et originelle entre la variété des expressions de la civilisation européenne dans les diverses cultures qui composent ce continent et l’unicité d’une base de valeurs européennes. Ce constat somme toute banal – et dont la même réalité se retrouve à l’intérieur de la Confédération -, devrait permettre aux Suisses de regarder l’Europe différemment. Le « problème Suisse » envers l’Europe n’est pas lié aux constats historiques et philosophiques que ce livre présente – les Suisses sont Européens -, mais à une méfiance politique qui découle d’une histoire vécue comme particulière : le Sonderfall suisse. Or, ce livre montre parfaitement – et la préface du Président du Parlement européen le souligne également – que les petits pays, ceux qui n’ont pas de vison mondiale parce qu’ils ne font pas de Weltpolitik, ne sont nullement dissous dans un quelconque « magma européen », mais que l’Europe politique peut aussi être une chance pour permettre à l’indentité nationale quelque peu mise en doute par la mondialisation de vivre cette transition dans un cadre mieux protégé.

Les auteurs:

Gérard-François DUMONT, Professeur à la Sorbonne, auteur de dix-huit livres et cent soixante publications scientifique.

Anselm ZURFLUH, né le 22 août 1953 à Zurich, est citoyen de Silenen (Canton d’Uri). Docteur en histoire et docteur en ethnologie (Université de Nice), pro­fesseur principal au Lycée d’Einsiedeln (histoire, français) de 1981 à 1989, chargé de cours à l’Université d’Avig­non (histoire de l’art), collaborateur du recteur de l’Aca­démie de Nice, éditeur, chercheur et auteur d’études histori­ques, Anselm Zurfluh est un spécialiste du XVIIe siècle et de la civilisation des Alpes. Il a pris ses fonctions de directeur de l’Institut des Suisses dans le monde le 1er septembre 2002 et habite à Penthes.


Gérard-François Dumont, Anselm Zurfluh (Hrsg.)

kartoniert - broschiert | 396 S. | 1999

Diese Kategorie durchsuchen: ars europaea